Histoire et Mission

L’aventure chorale débute en 1997 et prend le nom « Le Chœur de la montagne » en 1999. Le Chœur voit toujours plus haut en interprétant des œuvres tirées des grands répertoires classiques. Attirée par le sérieux de cet ensemble musical, la firme d’ingénierie BBA lui accorde un soutien financier, des locaux et de judicieux conseils. Suite à cette association, Francine Lacroix est alors nommée directrice générale. Depuis ce temps, le Chœur est grandement soutenu par la Caisse Desjardins Beloeil-Mont-Saint-Hilaire et par de nombreuses entreprises de notre région.

Le Chœur de la montagne se produit dans plusieurs sphères d’activités : concerts symphoniques, concerts et soirées bénéfices, participation à la vie communautaire, festivals d’été, Mondial Choral, tournée de concerts en France et en Belgique, concerts et échange culturel à la Havane, tournée de concerts et festivals de chant choral en Italie et en Provence.

Articulées autour de sa mission, les activités du Chœur de la montagne sont depuis nombreuses et diversifiées.

Nos valeurs

La qualité, le plaisir d’apprendre, l’engagement et l’esprit d’équipe.

Notre vision

Maintenir une chorale de haut niveau et en accentuer le rayonnement.

Notre mission

Promouvoir la musique en interprétant du répertoire pour grand chœur classique.
Favoriser le développement d’activités musicales dans la région.

La mise sur pied du Concours de musique classique en 2000 permet à de jeunes musiciens de 7 à 25 ans de participer à des auditions devant juges et publics. Les lauréats reçoivent des bourses offertes par différents commerçants et donateurs de la région. De plus, les récipiendaires du premier prix de chaque catégorie ont la chance de se produire lors d’un concert gala sur la scène du Centre culturel de Belœil.

En 2003, avec l’appui du ministère de la Culture et des Communications du Québec et la ville de Belœil, Le Centre de formation artistique du Chœur de la montagne voit le jour. Plusieurs concerts d’élèves de différents professeurs de la région y sont présentés.

Haut de page

 

 


Directeur général

Marc-Antoine d’Aragon

Marc-Antoine d'Aragon Directeur général du CdlM

Marc-Antoine a effectué 15 ans d’études post-collégiales, soit en enregistrement sonore à Musitechnic (AEC), en administration à l’UQAM (certificat) et à HEC Montréal (DESS en gestion d’organismes culturels et Maîtrise en management des entreprises culturelles), en langues (allemand, italien, russe), en musique à l’Université McGill Maîtrise et Diplôme d’Artiste) et à l’Université de Montréal (Baccalauréat et Doctorat). Marc-Antoine a complété un doctorat en interprétation du chant à l’Université de Montréal en avril 2019. Il a soumis une thèse qui sera bientôt publiée sous forme de livre pour venir soutenir la mise en marché, le développement, la gestion et les choix de carrière des chanteurs lyriques. Bien qu’essentiellement basé sur une technique lyrique, ses horizons en chant sont désormais variés, interprétant tantôt la variété, le théâtre musical, la chanson française, le folklore, la mélodie, le lied et bien sûr l’opéra.

Ses études en musique l’ont rapidement conduit à la carrière de chanteur d’opéra, laquelle il poursuit à bas régime depuis 2007. Marc-Antoine a aussi démarré le Studio Tourneson à Montréal, spécialisé dans la prise de son pour chanteurs lyriques, poursuivant cette activité de réalisation depuis 2002, en délégant dorénavant une bonne partie des contrats. Il a travaillé comme consultant en gestion pour l’Opéra de Montréal, pour Piano-Technique Montréal, et périodiquement pour les organisations Scène-ouverte et Centr’art afin d’aider d’autres organisations artistiques lors de restructuration et dans l’écriture de plan d’affaires, de demandes de subvention, d’études de marché et de projections financières.

 


Directeur musical et artistique

Julien Proulx

Julien Proulx

Crédit photo Véronique St-Amand

Directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Drummondville depuis 2014, Julien Proulx a été chef en résidence à l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal et a dirigé à titre de chef invité l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre du Festival international de Lanaudière ainsi que les orchestres symphoniques de Montréal, Laval, Sherbrooke et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Au cours de la saison 2018-2019, il fera aussi ses débuts à l’Orchestre symphonique de Winnipeg.

Reconnu pour sa direction énergique, sa sensibilité et sa générosité, il est aussi un chef de chœur, un arrangeur et un pédagogue recherché. Sa grande connaissance du monde choral l’amène d’ailleurs à diriger fréquemment le répertoire pour chœur et orchestre. À cet effet, Julien Proulx est aussi directeur artistique du Chœur de la Montagne et a été, pendant de nombreuses années, chef du volet Tous en chœur du Festival de Lanaudière.

Violoncelliste et chanteur de formation, il s’est spécialisé en écriture musicale et en direction d’orchestre à l’Université de Montréal et lors de nombreux stages internationaux.

Haut de page

 

 

Assistant-chef

Pascal Germain Berardi

Pascal dirige

Élevé à Montréal dans les quartiers défavorisés de Ville-Émard et Saint-Henri, Pascal G.- Berardi a grandi dans un environnement imprégné de pauvreté, d’incertitudes et de décrochage scolaire. C’est à travers sa passion pour la musique qu’il a réussi à faire son chemin.

Ancien Petit chanteur du Mont-Royal, titulaire d’une maîtrise en composition de l’Université de Montréal et fort de plusieurs stages internationaux en direction musicale, il est constamment à la recherche de projets musicaux qui le feront grandir, qu’il s’agisse de créer de nouvelles œuvres, de diriger des ensembles, de chanter en solo ou en chœur, rien n’est épargné pour vivre et partager son amour de la musique.

Son plaisir coupable ? Son groupe de métal extrême Archetype duquel il assure la composition et les chants gutturaux. Ses influences sont multiples: des grands maîtres classiques comme Beethoven, Bruckner et Liszt jusqu’aux groupes métal undergroundtels Strapping

Ses récentes activités incluent un stage de direction à l’Université de l’Illinois (États-Unis) avec Joseph Flummerfelt, ancien assistant de Leonard Bernstein, un stage de composition avec le quatuor à cordes Bozzini, spécialisés en musique expérimentale/contemporaine, plusieurs concerts avec les choeurs de l’OSM et de l’Opéra de Montréal ainsi que la sortie du premier album d’Archetype, Mission.

Il est aussi le fondateur et directeur artistique de la Société de Concerts de Montréal (SCM), un organisme de productions de concerts dédié à la relève musicale et est chef du choeur en résidence qui y est rattaché.

Pascal est assistant-chef du Chœur de la montagne depuis septembre 2017.

Pascal G.-Berardi possède le souffle et la personnalité de quelqu’un qui n’a pas de temps à perdre et qui se donne tout entier à ce qu’il fait. » CAMUZ, mai 2016

« Mission (1er album d’Archetype) est un appel à la tabula rasa, un chaos musical entièrement endossé par des musiciens qui maîtrisent évidemment leurs instruments, et l’horizon pourrait bien s’annoncer très prometteur pour eux. » Le VOIR, mai 2016



Haut de page

Le Conseil d’administration

Rose-Mary Thonney : Présidente
Francine Jean : Vice-présidente
Rose-Marie Fontaine : Secrétaire
Danielle Provost : Trésorière
Marc-Antoine d’Aragon : Directeur général
Julien Proulx : Directeur musical et artistique
Julie Harel: Administratrice
René Rancourt: Administrateur

 

Comité d’opération

Marc-Antoine d’Aragon : Directeur général
Julien Proulx :  Directeur musical et artistique
Francine Lacroix : Responsable du concours de musique
Josée Marcoux: Responsable Marketing et communications
Ginette Brodeur : Responsable du registrariat et de la billetterie
Hélène Sauvageau : Coordination des activités sociales
Danielle Provost : Responsable des finances
Martine Pichet : Coordination des commandites
Nathalie Saint-Jean : Secrétaire
Claudine Lapierre : camp Orford et conseillère

Haut de page